Le futur aéroport géant de Pékin face à la congestion du ciel

Publié le

En 2040, 16,2 millions de vols seront opérés chaque année, soit une progression de 53% par rapport aux programmes de vol de 2017, selon les projections d'un rapport d'Eurocontrol, mais Pékin riposte avec la construction de son super aéroport.

En banlieue rurale de Pékin, un chantier de 8.000 ouvriers s'étend à perte de vue : la Chine construit un nouvel aéroport géant au design futuriste imaginé par ADP Ingénierie, en partenariat avec Zaha Hadid Architects, qui devrait devenir l'un des plus fréquentés du monde.Destiné à alléger la pression sur l'autre aéroport international de la capitale qui est proche de la saturation – Capital Beijing -, il ouvrira au public en juin 2019, affirme Li Jianhua, le directeur exécutif du projet au sein du groupe de construction Beijing Urban Construction Group.

D'un coût total de 63,9 milliards de yuans (8 milliards d'euros), le nouvel aéroport nécessitera au total quelque 200.000 tonnes d'acier, soit la même quantité que pour le porte-avions chinois Liaoning, souligne Li Jianhua.

Ce nouvel "Aéroport international Daxing" imaginé par ADP Ingénierie et Zaha Hadid devrait fonctionner à plein régime en 2025 et en vue de la congestion de nos ciels. Il disposera alors de huit pistes opérationnelles et sera capable d'accueillir 72 millions de passagers par an. Et cela n'est qu'un premier exemple de méga chantier qui servira à offrir un sursis à cette congestion.

En Europe, 111 aéroports ont prévu d'accroître de 16% leur capacité d'accueil, mais les voyageurs devront faire face malgré tout à l'une des autres conséquences de ce scénario : le retard récurrent des vols. A l'été 2016, les appareils étaient en retard de douze minutes environ. Ils le seront de plus de 20 minutes en 2040. Aussi, le nombre de vols retardés entre une et deux heures sera multiplié par 7. A l'été 2040, le nombre d'aéroports atteignant la capacité maximum d'accueil passera de six à seize, à l'image de la situation actuelle de Londres-Heathrow.

Hausse du prix du carburant, demande des voyageurs en progression, changement climatique. Les défis de l'aviation à l'horizon 2040 sont nombreux …

Sources :
https://www.bluewin.ch/fr/lifestyle/voyage/a-l-horizon-2040-la-congestion-du-ciel-clouera-a-terre-160-millions-de-passagers-139165.html
https://www.journal-aviation.com/actualites/41036-le-futur-aeroport-geant-de-pekin-ouvrira-bien-en-2019

Vous informer

The subscriber's email address.
Rejoignez-nous sur linkedin logo